Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 11:11

J’ai mis du temps avant d’apprendre à parler, à parler correctement, à parler à quelqu’un, avec une intonation dans la voix, en regardant mon interlocuteur, en variant mon vocabulaire
et puis j’y suis parvenu
j’ai cessé de parler dans le vide pour enfin m’adresser à des personnes et guetter leurs réactions, susciter leurs commentaires
j’ai commencé à parler et écouter en même temps, j’ai fait attention à mon environnement

et puis je me suis rendu compte que je n’avais rien à dire
que je me censurais
que je répugnais à l’idée de livrer l’objet de mes préoccupations
que je ne voulais pas que les autres me connaissent

j’acceptais de parler de notre travail, de parler de questions techniques… mais je ne voulais pas partager mes pensées
comme si je voulais rester seule propriétaire de mes pensées
ou comme si je n’avais pas moi même été très certaine de connaître mes pensées
comme si je n’avais pas de pensées mais uniquement des connaissances
comme si je voulais rester une personne sans histoire, sans mémoire, sans personnalité, sans intimité

comme si je voulais rester parfaitement anonyme et parfaitement inconnue
comme si je n’avais pas encore pris la décision de devenir le sujet de ma vie
comme si je n’étais pas encore tout à fait d’accord avec ma naissance et mon existence
comme si je voulais continuer de mimer ma vie ou de faire l’automate.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cepaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

adeline 20/10/2007 15:37

je te lis souvent et je me retrouve dans ce que tu ecris...moi je ne communique pas avec les autres par peur... peur des autres qui me semblent si etranger a moi meme!!!bizzzzzadeline

Cepaduluxe 21/10/2007 11:39

merci pour ce messagepeut-être que tu en trouveras quelques uns qui te paraitront plus sympa que les autresbon courageCép

dolly_pran 18/10/2007 21:10

Bonjour Cep,Puisque c'est un sujet ou tu te livres,Tu ne parle pas d'une époque où tu souhaitais être libre ?Quant à moi, j'en suis à un stade ou je perds ma liberté.Plus par nécessité que par souhait d'ailleurs.dolly.

Cepaduluxe 19/10/2007 20:39

Bonjour Dolly, le problème, c'est que je ne sais pas trop où est la libertédans la solitude ou dans la rencontre avec les autresce n'est pas facile de le savoirc'est toujours le même problème, il faut trouver la bonne distancej'espère que tu retrouveras ta libertébon courageCép