Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 21:58

Comme un papillon fixé par l’alcool
comme un animal empaillé
ou pétri de peur
comme un insecte aveuglé
j’ai souvent connu cet état de stupeur
cet état immobile
où aucune action n’est possible
et le temps s’est arrêté
cet état où la vigilance n’est pas altérée, seules les actions sont interdites

parfois j’ai pensé qu’il y avait un sens à cet état, comme un refus, comme une volonté d’attendre, une volonté de maintenir le passé, de maintenir le présent coûte que coûte, de refuser le futur
comme une volonté de faire durer l’instant
une volonté de sortir du temps

parfois j’ai pensé qu’il y avait dans cet état une sorte de quête idéale d’un infini parfait, d’un état immuable, d’une mort ou d’une vie que rien n’arrête, d’une vie réduite à un seul instant méditatif, à un bref instant éternel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cepaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

olala 30/03/2009 00:28

Cet état irréel, où le temps s'arrête, où tout se ferme je connais... Mais chez moi, pas de cause énoncée...

Debbie 04/11/2007 16:44

Je sais que je suis surement idéaliste, mais... Cette année c'est l'année pour essayer de sensibiliser les gens au handicap psychique. Ca fait peur aux gens, la folie, ou le handicap psychique. Ca les interpelle quelque part, et les interroge sur leur propre "normalité". Le handicap psychique n'est pas le même que le handicap physique, je crois. Il est à la fois moins visible, et plus visible. Il n'est pas reductible à une déficience quelconque, comme les aveugles seraient des gens qui ont des yeux qui ne voient pas, le handicap psychique, c'est quoi, au juste ? Et puis, la vie en étant aveugle, je pense qu'elle doit être dure, dure, épuisante, mais cette vie là ne rejette pas la personne dans une solitude effrayante où elle ne se sent plus appartenir à l'espèce humaine. Peut-être que je me trompe. La surdité doit être terrible, peut-être aussi terrible que la maladie psychique. Qu'en pensez-vous, les autres, et toi, Cép ? Amicalement, Debbie

Cepaduluxe 06/11/2007 11:54

Bonjour, je pense qu'on ne peut pas imaginer ce que c'est que vivre sourd ou aveugleje pense que cela doit entrainer de grandes difficultés de compréhension de l'environnementje pense que tous les handicapés connaissent le rejet social car ils ont besoin de plus de temps que les autres et personne n'a de temps à leur donnerCép