Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 10:33

On peut inventer son propre langage,
repartir de la langue première
se méfier des usages
réapprendre le vocabulaire
réinventer un vocabulaire personnel, expressif et imagé, comme un abécédaire qu’on aurait soi même défini avec des mots dont on est sûr du sens, et dont on est certain qu’ils ne mèneront pas à la confusion
on peut réinventer un vocabulaire et devenir un peu maniéré, un peu poétique, un peu imagé, un peu décalé
mais on ne peut pas inventer la syntaxe

ne plus maitriser la syntaxe rend la langue incompréhensible… et mène tout droit à la grande solitude de l’incommunicabilité
comme si le vocabulaire pouvait être personnalisé mais pas la syntaxe,
comme si le vocabulaire était un bien personnel et la syntaxe un bien commun

comme si la langue commune tenait dans la grammaire, tandis que l’imaginaire personnel s’abritait dans le vocabulaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cepaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

Alkekange 22/10/2009 16:18



Il s'agit là de non-création volontaire de la syntaxe. Aussi étrange que celà puisse paraître, la glossolalie a sa propre syntaxe qui n'est pas forcément de type : "sujet, verbe, complément".
C'est très probablement une syntaxe qui ne se peut comprendre que par - évidemment le schizophrène qui veut absolument ne pas qu'on le comprenne tout en communiquant par le langage avec lui-même,
et parfois le mettre en "spectacle" pour l'auditeur qui n'est pas de son clan : paradoxe - mais cette syntaxe très particulière peut se déduire pour peu qu'on prenne le temps d'écouter le
discours de l'"inventeur" de ce langage : on y décèle un rythme, des thèmes redondants, etc... Dans certains cas, le Dr Erickson, éminent et regretté psychiatre et hypnothérapeute, a pu ainsi
parler dans la même forme de langage d'un de ses patients qu'il a pris le temps d'écouter plusieurs jours de plusieurs heures : naturellement, aucun psychiatre n'a de temps (d'argent) à perdre à
de telles écoutes créatrices de guérison. Plus un malade reste malade, plus le psychiatre s'enrichit. Mais connaître l'Homme est la plus grande (une des - ) des richesses

Alkekange



folklorique 11/11/2007 22:14

Merci CepJe  trouve en effet que c'est un beau projet, un blog, si on a le temps pour le faire vivre.A bientôt.

Cepaduluxe 12/11/2007 21:11

oui, je pense que tu trouveras le tempspetit à petitCép

folklorique 11/11/2007 10:37

Ce texte est magnifique Cep.Le langage, un socle commun en effet personalisable.J'aime beaucoup cette description.A bientôt.

Cepaduluxe 11/11/2007 15:45

Hello Folkloriquemerci pour ce commentairefélicitations pour ton blogCép