Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 16:51

On pourrait croire qu’ell
es sont réalistes, réelles, très réelles… et on est encore au dessous de la réalité
les hallucinations sont souvent encore plus réelles que la réalité, car elles ont ceci de particulier qu’elles prennent toute la place dans le champ de la conscience et de la perception
alors qu’une perception réelle laisse place à d’autres perceptions annexes, laisse place à la critique, laisse place au jugement et à la réflexion… une hallucination s’impose et envahit son territoire comme une vague submergeant tout sur son passage
elle s’impose avec la force de l’évidence et ne souffre pratiquement aucune contestation
elle s’impose comme une vérité plus forte que tout.

C’est sûrement cela qui la rend si traumatisante et si difficile à chasser,
c’est sûrement cela qui lui donne son pouvoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cepaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

Angelina 11/03/2012 21:01


Merci beaucoup pour votre réponse Cep comme pour votre blog que je trouve clair et la qualité poétique qui est la vôtre.

Angelina 11/03/2012 14:06


Bonjour,


 


Je ne suis pas schizophrène, mais suis très proche de quelqu'un qui vit cette maladie. J'aimerais avoir d'autres avis, une meilleure compréhension des hallucinations. Sont-elles forcément
négatives? De pures fantasmogories? Ou peut-on penser que dans certains cas, elles dévoilent une vérité cachée, enfouie au fond de l'âme, qqch de refoulé qui doit ressortir?


Ne sont-elles qu'une matérialisation de l'angoisse? Sont-elles nécessaires? Pourquoi cette angoisse passe par des images?


Merci de m'aider face à cette question par vos expériences personnelles.

Cepaduluxe 11/03/2012 17:32



Bonjour,


Je suppose que les hallucinations fonctionnent comme des rêves éveillés, c'est à dire qu'elles s'inspirent des pensées, des souvenirs et des angoisses de la
personne mais on ne comprend pas de quelle manière.


Je crois que les hallus correspondent à un envahissement de la conscience par des pensées qui devraient rester en arrière plan de la raison et du jugement et
qui tout à coup s'installent au premier plan, probablement du fait que la conscience s'est fragilisée au point de ne pouvoir résister à l'envahisseur.


Je ne pense pas que les hallus soient utiles, elles sont pénibles voire dangereuses.


Cep


 



punish yourself 31/12/2008 12:12

Bonjour, je n'ai lu que la première page mais je trouve très réaliste quand à la maladie. je suis schizophrène depuis 2ans (j'ai 24ans)J'ai aussi fait mon blog avec over blog et je parle aussi de la maladie, comment je suis devenur schizophrène, etc...je vous invite à le lire voici l'adresse: http://olgagisele.over-blog.com/J'ai aussi fait une communauté schizophénie où je vous invite à participer, il y a des blog interressant.Quand à moi , je vais m'empresser de lire votre blog car je le trouve très interressant, et me rendre sur les liens que vous avez misCordialement, Véronique

Ben 26/08/2008 22:53

En fait, il est fort probable que l'hallucination soit la seule matérialisation possible de l'angoisse.
Peut-être vient-elle lorsque l'obsession ne suffit plus

Persée 21/11/2007 12:44

salut,ce que je me souviens de mes hallus (je n'en ai pratiquement plus) c'est que elles frappent précisément là où ça fait mal.comme si on matérialisait nos angoisses les plus profondes par une voix.

Cepaduluxe 22/11/2007 18:32

oui, tu as raison, je crois que les hallus sont très liées à l'angoisseCép