Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2006 7 11 /06 /juin /2006 12:16

La notion de handicap psychique est récente.
Elle apparait dans rapport Charzat (2002) et loi 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Le handicap psychique se distingue du handicap moteur, sensoriel, mental et cognitif.
Il regroupe les conséquences durables en terme de dépendance et de difficulté d’insertion d’un trouble psychique tel que la schizophrénie.

Il s’agit non pas de la maladie mais de sa répercution dans la sphère personnelle ou sociale.

Le handicap peut être plus ou moins important ; quand il est total, il devient une incapacité. Par exemple, un handicap sur le plan relationnel se traduira par une capacité inférieure à la moyenne d’envisage des relations sociales.

Le handicap peut être évalué
- par un soignant par rapport à la situation habituelle des personnes normales du même âge et de même culture que le patient
- par la personne handicapée elle même par rapport à l’image qu’elle a d'elle et des autres, et par rapport aux souvenirs qu’elle a de l’époque précédent la maladie
- par l’entourage qui perçoit beaucoup mieux le handicap que la maladie elle même

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans handicap
commenter cet article

commentaires