Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2006 6 17 /06 /juin /2006 17:21


La prise de poids excessive est fréquente chez les personnes schizophrènes.
La maigreur peut également exister mais est beaucoup plus rare.


calcul du surpoids

On calcule l’Indice de Masse Corporelle (IMC) = poids (en kg) divisé par la taille au carré (en m)
par exemple pour une taille de 1,70 et un poids de 68 kg, l’IMC = 68 / (1,70)2 = 23,5
le surpoids correspond aux personnes dont l’IMC est compris entre 25 et 30
l’obésité correspond à un IMC supérieur ou égal à 30 et nécessite une prise en charge par un médecin


cause du surpoids

- une ration calorique anormale
  (la ration calorique normale étant d’environ 1800 kcal chez la femme et 2300 chez l’homme, elle est variable en fonction de l’activité physique, de la température extérieure et de la constitution de la personne).

- une absence de dépenses caloriques liée à l’inactivité

- des troubles du comportement alimentaire lorsque l’alimentation est déconnectée des besoins réels (grignotage, compulsion boulimique, allongement de la durée du repas ou augmentation du rythme d’absorption des aliments, refus de certains aliments…)
  ces troubles du comportement alimentaires peuvent être associés à des troubles voisins tels que la potomanie (absorption anormale de boissons)

- la prise de neuroleptiques (les prises de poids les plus importantes seraient liées à la clozapine et l’olanzapine, mais tous les neuroleptiques peuvent favoriser une prise de poids)

-  le dérèglement du mécanisme d’action de la dopamine chez les schizophrènes peut favoriser l’apparition de troubles alimentaires du fait que la dopamine est impliquée dans les phénomènes de régulation de l’appétit et de la faim

- une image de soi et de sa limite corporelle perturbée

- un besoin de récompenses très important (on mange pour se récompenser soi même) et une difficulté de supporter des frustrations telles que la faim


moyens thérapeutiques

les mêmes que pour toute personne souffrant de surpoids ou de troubles alimentaires
- suivi d’un régime diététique
- information des patients et éducation à la diététique
- bilan des habitudes alimentaires
- exercice physique
- thérapies comportementales

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires