Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 19:59

On peut vivre seul très longtemps
d’autant plus qu’on ne se voit pas vieillir
on évolue ainsi qu’une particule qui va droit devant elle sans jamais être déviée par la moindre rencontre, et dont la seule altération du caractère rectiligne de sa trajectoire est liée à la courbure que la gravité, la lassitude et la vieillesse qui finit quand même par venir, lui font subir

Etre seul n’est pas facile
Le problème principal est qu’on ne sait jamais si on a tort ou si on a raison
on n’a pas de repère
on est son propre juge, ce qui, comme chacun sait, n’est pas possible
on n’a pas de modèle
on est face aux possibilités innombrables que la vie et la société proposent sans connaître celles qui pourraient être majoritaires
on n’a pas de culture ni de famille
on n’a pas de réflexe ou de conditionnement social
on en est réduit à calculer, à rationaliser, à s’inspirer de morales anciennes ou religieuses, qu’on a parfois soi même inventées

L’avantage est qu’on n’est pas obligé de se coltiner la réalité toute entière
on peut opérer des tris
s’extraire arbitrairement de certaines atmosphères
refuser certaines sollicitations
organiser un espace confortable
on peut refuser de connaître certaines choses, de comprendre certains phénomènes
on n’est pas obligé de se préparer sans cesse et d’anticiper l’avenir
on peut vivre dans la répétition de ses propres gestes, de ses mots, de ses espoirs favoris
on peut préserver certaines paroles, certains rêves, certains discours de toute confrontation aux regards et aux jugements des autres
on peut cultiver une certaine émotion
que certains jugeront enfantine et primitive
tant pis pour eux

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires