Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 20:22

c’est un sujet difficile et presque tabou
on est passé d’une extrême à l’autre :
autrefois on disait que les schizophrènes étaient dangereux et cette notion de danger figurait dans la description même des symptômes des schizophrènes ; puis, on a dit que les schizophrènes n’étaient pas plus violents que tout un chacun en refusant d’entendre les plaintes des familles au sujet de l’agressivité des patients

il faut différencier la dangerosité criminelle et l’agressivité
- s’agissant de la dangerosité criminelle, les schizophrènes ne commettent pas plus de crime que les autres mais ils en commettent des différents ; par exemple, ils tuent une personne au hasard, alors que les gens normaux tuent leur femme ou leur voisin
c’est ainsi que les crimes commis par les schizophrènes marquent plus l’imaginaire collectif car ils ne ressemblent pas aux crimes ordinaires liés à la jalousie ou à l’aggravation de haines relationnelles de longue durée
- s’agissant de l’agressivité, certaines formes de schizophrénies la favorisent
d’une part les schizophrènes peuvent être très agressifs verbalement, ils insultent leur entourage, parfois ils ne font que répéter des voix insultantes qu’ils entendent
d’autre part, les schizophrènes peuvent être en refus de tout ce qu’on leur propose
enfin, les schizophrènes peuvent parfois être violents physiquement vis à vis de leur entourage (violences familiales)
cette agressivité physique qui n’est pas très fréquente doit, toutefois, quand elle existe être reconnue par les médecins afin d’éviter un abandon définitif du schizophrène par sa famille et l’apparition de traumatismes graves au sein de cette famille chez les personnes les plus fragiles

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

yac 21/12/2007 03:43

''par exemple, ils tuent une personne au hasard'' Je ne pense pas qu'ils tuent au hasard mais plutôt pour des raisons peu importantes et cela dut a la façon de juger les choses, ''ce qui est grave et pas grave'' Par exemple lorsque quelqu'un ou une voiture passe par ma rue lorsque je fume une cigarette (moments de solitude que j'apprécie beaucoup) crée chez moi une forte colère que je ne peux contrôler.

Cepaduluxe 21/12/2007 22:58

bonjour,tu as sûrement raisonmerci pour ce commentaireCép