Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 20:24

passer à l’acte, c’est comme  passer à l’action ou monter au front
on imagine une attente, une montée d’adrénaline, et un mouvement aussi soudain que grandiose, ainsi que la levée d’une armée, ainsi qu’un geste décisif, plus important que tous les autres

le passage à l’acte peut être un suicide, une acte violent contre autrui, une fuite...
le passage à l’acte est un brusque changement de rythme et de registre, passage du rêve à la réalité, du fantasme et du délire à l’action

passer à l’acte, c’est se soumettre à une volonté impérieuse, ainsi qu’une voix plus puissante que toutes les autres qui nous dicte notre conduite d’une manière impérieuse
passer à l’acte, c’est chercher à créer un événement grandiose venant briser la monotonie des jours, venant stopper une régression qui s’accélère
c’est chercher à créer un événement qui fasse symbole et que personne ne puisse ignorer
c’est devenir non plus le sujet mais le moyen d’un événement, c’est par exemple se laisser envahir par un sentiment de violence et lui prêter son corps

c’est créer une action et une cérémonie à la fois

c’est un débordement qui le plus souvent mène à une hospitalisation d’urgence
la plupart des schizophrènes ont connu des situations de passage à  l’acte plus ou moins spectaculaires aux conséquences plus ou moins importantes
en général, ils en restent un peu traumatisés

La vie des schizophrènes est parsemée de ces moments d’exceptions où tout à coup l’ordinaire est déchiré
Cela alourdit les mémoires sans aucun conteste
et alimente la peur et la honte qu’un schizophrène peut avoir de lui même

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires