Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 16:57

vivre sans comprendre
vivre les yeux fermés


il faut réussir à naviguer dans un monde étranger
comme le myope sans lunette dans un monde nuageux
comme l’aveugle s’aidant de sa baguette
comme l’émigré
il faut accepter l’idéee qu’on ne comprend pas tout
que certaines choses se passent, surgissent tout d’un coup, et qu’on n’est pas capable d’en comprendre l’origine, les tenants et les aboutissants
il faut être assez modeste pour accepter l’idée qu’on n’en saura pas plus
et qu’une partie du mystère demeurera mystère

il faut accepter l’idée de n’être qu’un objet, ou peut-être un animal, dans un monde pensé par d’autres, prévu par d’autres, organisé par d’autres
les autres : ceux qui pensent et qui comprennent, ceux qui se comprennent entre eux à force de se battre jusqu’à parvenir au concensus

il ne faut pas avoir peur de vivre ces moments de parfaite étrangeté, ces instants où les perceptions se tordent, se compriment, se resserrent, ou parfois se dilatent
ces périodes d’affolement des sens et de l’esprit, ces périodes d’angoisse et d’incertitude, ces périodes d’agitation, quand on est cet intrus, maladroit et déconcerté, au milieu d’une meute efficace, d’une meute décidée, une meute qui s’organise
il faut accepter de se plonger dans ce désordre
régulièrement
sans peur ni honte
puis on peut apprécier le calme, le silence de plomb qui succède, le silence et le repos

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires