Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 10:42

Je me souviens d’une époque où je notais tout, chaque situation, chaque mot
je décrivais les paysages et les événements
je consignais les détails
je faisais un inventaire permanent de mon environnenement
je ne me relisais jamais

comme si j’avais été chargée par un esprit mystérieux de consigner l’existence de chaque chose
comme si j’avais cherché à poser par l’écrit les réalités afin qu’elles dégorgent une vérité encore plus importante

comme si je n’étais plus capable de percevoir le monde autrement qu’en le verbalisant

je me souviens d’avoir lu des dictionnaires, page après page et des livres de linguistique à la recherche d’une mécanique, à la recherche d’un verbe idéal

je me souviens que les mots me semblaient faux

je me souviens que mon discours devenait impossible

aujourd’hui encore, souvent, quand je parle et j’écris, je sens cette impression étrange, l’impression de dire quelque chose de dissonant ou d’interdit, quelque chose d’obscur
j’ai peur de m’exprimer car j’ai peur d’introduire des idées délétères dans l’esprit de mes interlocuteurs

quand j’écris, j’ai peur de faire remonter à la surface certaines peurs, certains rêves, certaines expériences intérieures
j’ai peur par la pratique de l’écriture de favoriser mes troubles psychiatriques, d’entretenir une pensée maladive, une pensée qui ne vit que par les mots et les symboles et qui se fiche pas mal de certaines réalités
j’ai souvent l’impression que mes pensées nourrissent et réaniment au quotidien une maladie qui n’existerait pas sans cela
j’ai souvent l’impression qu’à trop choisir ses mots on finit par s’inventer une pensée et une parole pathologique
j’essaye souvent de m’interdire de penser, de parler, d’écrire… et bien sûr, ce n’est pas possible

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans cepaduluxe
commenter cet article

commentaires

bémol 08/01/2007 18:42

"j’ai souvent l’impression que mes pensées nourrissent et réaniment au quotidien une maladie qui n’existerait pas sans cela"

il est possible que l'on soit dans le virtuel, alors on vit dans le virtuel, c'est pour celà que le schizophréne n'est pas dans le reel!!
quand je suis mal c'est une situation que ne me déplait pas : être un personnage virtuel, quelqu'un qui n'extiste pas, qui n'existe plus!!
encore de bon mot cep!!!

bonne soirée

Cépaduluxe 08/01/2007 20:41

merci Bémol, bon courage à toiCép

odile 24/12/2006 15:53

Je vous lis depuis peu.
Il faudra que j'essaie de vous "dire" combien je trouve  vos mots nécessaires. Combien je trouve vos mots éclairants, autant que des mots peuvent l'être en tout cas.
Vous m'apprenez un peu, et je vous en remercie.
Oui, il faudra que j'essaie de vous dire...
 

Cépaduluxe 24/12/2006 18:04

merci Odileà bientôtCép