Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 19:58

Ce n’est pas toujours facile de percevoir correctement sa propre personne, d’avoir une idée de soi juste, parce qu’il faut être conscient de soi à la fois par rapport à des informations qu’on est les seuls à connaître (des informations qui viennent de l’intérieur, de la mémoire et de l’intime) et par rapport à des informations venant de l’extérieur (le regard de l’autre, l’allure, la réputation…)

Souvent, quand on est schizophrène, on cesse de se percevoir correctement

On n’arrive plus à se reconnaître,
on se cherche et on ne se trouve pas,
on pense à soi à la troisième personne,
on ne reconnaît pas son visage dans la glace,
on ne fait pas la différence entre sa voix et celle des autres,
on sent des choses bizarres à l’intérieur de soi, des liquides couler par exemple, ou on a peur de se déliter, de voir un bras tomber puis un autre…
on perd la conscience de la limite et de la solidité de son propre corps en même temps qu’on entre dans l’oubli et dans l’incertitude sur le plan intellectuel

On a l’impression d’être un robot mécanisé,
d’être une marionnette que des voix traversent, que les autres dirigent
on a l’impression d’être une statue de papier, d’être plus léger que le vent et presque inconsistant
on n’est plus à l’intérieur de soi même dans le sens où on ne se trouve plus à l’abri, dans le confort et la sécurité de l’intérieur de son corps,
on est partout à la fois, à l’intérieur et à l’extérieur
on subit toutes les perceptions, celles de la chaleur du soleil, du vent, les bruits, les odeurs, les mouvements, les vertiges… et on n’arrive pas à les dominer, à prendre le dessus, à se les approprier

on ne sait plus ce qu’on pense, ce qu’on veut, ce qu’on sait, on est traversé par des impressions et des intuitions et on ne sait pas si on en est l’origine ou le dépositaire, l’origine ou le point de passage

on perd en consistance et pour lutter contre cela, on met parfois en place des manières d’être et de faire passablement rigides et codifiées, qui tentent de remplacer l’ossature dissoute mais qui ne réussissent qu’à créer une stature maladroite et brutale

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires