Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 17:19

Quand le handicap disparaît, reste l’angoisse et l’incertitude
quand les aptitudes se restaurent, quand on redevient un adulte autonome, quand on se réintègre, quand on se compare de nouveau aux autres, qu’on redevient une personne en concurrence dans un monde concurrentiel… on se découvre solitaire et timide, presque poltron

je ne sais pas si c’est le fait d’avoir mené une vie protégée et simplifiée ou si c’est le fait d’un tempérament immature, mais j’ai souvent l’impression désagréable d’avoir peur de tout et de moi même

je crois que je ressens très fortement mon manque d’expérience ; c’est à la fois le manque de connaissance des savoirs faire et le manque de mémoire
je crois aussi que je manque de solidité, que ma personnalité a retrouvé sa cohérence et une certaine fluidité mais qu’elle reste légère et timide, comme si je ne pesais pas lourd (d’ailleurs, je ne pèse pas lourd)
je crois que je reste marquée par une réticence énorme face à certains phénomènes, et notamment certaines relations…

je dois vivre avec cette peur, avec ces peurs qui surgissent parfois très soudainement, je dois vivre avec cette timidité et l’accepter comme un trait de ma personnalité

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

Clothilde 10/03/2007 11:44

Bonjour, Cép !
Je trouve ton blog formidable. Tu parles de ta maladie de façon très intelligente et très cohérente.
Personnellement, je suis atteinte d'une psychose proche de la schizophrénie et je me retrouve dans de nombreuses caractéristiques que tu énumères, du style le repli sur soi, le fait de ne pas beaucoup parler et aussi le fait d'être assaillie par l'angoisse et bien d'autres choses encore.
Bonne continuation !
Clothilde.

Cépaduluxe 10/03/2007 19:11

merci pour ton messageles maladies psy se ressemblent, c'est pourquoi les témoignages des uns et des autres sont intéressantsbonne continuation et bon courageCép

bémol 17/01/2007 14:43

C'est peux être cela qui fait que la schizophrénie est une etiquette qui colle à la peaualors comment elever cette étiquette gluante comment parvenir a effacer le passerà formater la mémoirepas de la viemais la mémoire de la souffrancej'aimerai trouver le code, et le faire parvenirmais cela semble impossible!!!

Cépaduluxe 10/03/2007 19:14

merci Bémol pour ce message que je n'avais pas vu plus tôtje préfère croire que rien n'est impossibleCép

Odile 17/01/2007 13:22

Bonjour, Cép !
Dans ce billet, dans d'autres, vous dites vos faiblesses, vos failles, ce qui vous fait défaut. Vous dites "ne...pas". Souvent.
Signes à mes yeux d'acceptations nécessaires, douloureuses parfois. Mais assumées, encaissées, au fil du temps, des apprentissages.
Laissez-moi vous dire qu'à mes yeux, vous êtes forte, aussi. Il y a tout ce que vous savez faire, ce que vous faites, aussi. Par exemple, et parce que j'y suis particulièrement sensible, vous écrivez très bien et très clair, vous transmettez à qui veut apprendre.
Votre force aussi, m'a sautée aux yeux.
A une prochaine fois !
Odile

Cépaduluxe 17/01/2007 14:16

oui, merci Odilec'est vrai que j'ai beaucoup de forcesmais je ne sais pas encore très bien les utiliser et les canaliserc'est un processus en cours !à bientôtCép