Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 17:28

ma vie professionnelle est mon seul succès franc
tout le reste est un échec

ma vie professionnelle
me maintient dans l’illusion d’une normalité
me permet de vivre 7 h par jour la vie des biens portants
me permet d’imiter les participants du jeu social
me permet de croire à mon existence et mon utilité
me donne l’occasion d’exercer ma volonté
me permet d’acquérir certaines connaissances et me donne accès à certains outils techniques

mais elle ne provoque chez moi ni ambition, ni désir, ni sentiment, ni émotion

ma vie professionnelle s’exerce dans l’obéissance et l’imitation d’un groupe de personnes qui m’acceptent et dont je me sens rarement solidaire

je n’ai jamais cessé de croire que cette vie professionnelle n’était qu’un jeu, et que ma vraie vie s’exprimait dans la solitude de mes comportements habituels, à la maison
mais peut-être est ce l’inverse ?
je ne sais pas

le fait d’avoir une vie professionnelle ordinaire mais d’avoir encore beaucoup d’inaptitudes en ce qui concerne les loisirs ou la vie affective favorise l’impression d’être deux personnes à la fois : une personne en bonne santé et une personne malade logées dans le même corps
deux personnes à la fois, comme une personne qui en aurait avalé une autre, une personne qui en protégerait une autre dans le plus grand secret
deux personnes liées pour le meilleur et pour le pire

mais parfois, je me dis que mener une double vie est peut-être une manière normale et raisonnable de se réguler
avoir une vie professionnelle afin d’assumer les devoirs et les obligations de sa personnalité sociale, et avoir une vie personnelle rythmée par le jeu d’une pathologie psy afin de donner à son imaginaire intime des chances de s’exprimer

parfois je me dis, que c’est ma chance de parvenir à équilibrer ce déséquilibre, de parvenir à vivre normalement malgré l’anormalité de certains de mes comportements, de ne pas avoir besoin d’être guérie totalement pour pouvoir vivre toutes sortes d’expériences, de réussir à gérer cette dualité, cette double vie, cette vie de malade qui n’en est plus un, de personne bien portante qui n’est pas bien portante

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

bémol 30/01/2007 07:58

Cép, la réussite de ta vie, la vrai, c'est justement d'avoir réussi à avoir un boulot, malgré la maladie!ta réussite ce n'est pas ton boulot, c'est le combat mené pour l'avoir!si tu refais marche arriere dans ta tête tu te rendras compte du chemin incroyable que tu as parcouru!Et ça c'est mieux qu'un  diplôme , mieux qu'une reconnaissance nationale, car c'est la victoire de TON combat!!Gagner est trés loin d'être un echec!!!Les personnes de ton boulot, ne disent pas comment elles sont chez elles, et qu'elle est la deuxième personne qui habite en elles!!je crois qu'un des trés grand pas vers un mieux être est de reconnaitre sa grande valeur, en toute modestie!!

Cépaduluxe 03/02/2007 16:31

merci Bémol, c'est vrai que mon travail m'a permis de devenir une personne responsable, responsable de moi même et des autres, et c'est déjà bienCép

cléo 27/01/2007 11:32

Il y aurait tant à dire, tant à partager.Tout ce que tu écris me parle.Je ne suis pas schizophrène, je suis diagnostiquée psychotique état-limite.Je vais aussi bien que possible.Ce que tu dis sur la reprise de parole, la double-vie, tout ça, ça me ressemble.Merci , c'est consolant.Merci.

Cépaduluxe 28/01/2007 15:47

merci pour ton messageCép