Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 10:23

L’antipsychiatrie,
l’existence de certaines sectes,
les difficultés du secteur psychiatrique et le désarroi de certains infirmiers,
les querelles entre les partisans de la psychanalyse et ceux des thérapies cognitives,
les interventions publiques des partisans de méthodes sécuritaires,
les inquiétudes quant aux conditions de mise sur le marché de certains médicaments…
les questions deviennent des polémiques
les questions deviennent vite dramatiques
toutes les questions sont politiques…

les groupes, les groupuscules, les associations, les industries, les gouvernements, les théories et les politiques s’affrontent,
les patients et les familles se déchirent,
les discours sont parfois durs et les conflits incessants.

C’est sous ce concert de paroles furieuses,
c’est dans ce désordre qu’il faut se frayer un chemin, trouver des soutiens, créer des relations de confiance…

Les relations soignants/soignés sont fortement perturbées par ces discours auxquels on finit tôt ou tard par se confronter, à mesure de sa recherche, de son avancée sur le chemin de la compréhension de sa maladie

Il est difficile de ne pas ressentir cette confusion, de ne pas s’inquiéter de tous ces conflits, sachant qu’ils traitent de notre propre expérience et de notre vie

On se retrouve le jouet de la politique et de la culture… le jouet et l’enjeu de débats plus destructeurs qu’autre chose…

Je me souviens d’avoir longtemps fait une confiance parfaite aux médecins qui me soignaient…
je n’en dirais pas autant aujourd’hui
leurs discours, leurs désaccords, leurs conflits, leurs éditoriaux, leurs cris d’alarme, leurs aveux et leurs désaveux, leurs inquiétudes… m’inquiètent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans psychiatrie
commenter cet article

commentaires