Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 10:51

Parfois j’ai l’impression qu’il y a deux schizophrénies
une profonde et une superficielle
une qui fait un développement atypique et qui reste avec le temps, qui vient de loin, peut-être de la naissance
une autre qui se serait manifestée de manière plus spectaculaire sous l’effet d’un dérèglement brusque et qui pourrait être contenue par les traitements

parfois j’ai l’impression qu’il y a cette schizo profonde, cette schizo intérieure,
celle qui vient de l’enfance,
qui ne se voit pas ni se sent
constituée d’une hypersensibilité à certains phénomènes
d’une sensibilité mal équilibrée, décalée, aberrante
et d’une insensibilité vis à vis du monde et de certains usages sociaux
une impossibilité de s’impliquer
un énorme besoin de silence et de solitude…

et qu’il y a cette schizo superficielle, la plus visible
celle qui vient de l’imaginaire, du rêve, de la lecture et qui fonde des idées très personnelles
celle qui vient d’un souci abstrait, d’un souci d’absolu
celle qui se nourrit de certaines ambitions et de certains refus
celle qui se développe au contact de la société
celle qui crée des désordres
celle qui crée des attitudes de refus et d’insoumission
celle qui finit par disparaître quand on vieillit
celle dont on guérit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans vivre avec
commenter cet article

commentaires

MauriceChampion 08/08/2007 19:46

Bonsoir,
Ce que tu exprimes est très clair, c'est ton analyse sur ce que tu perçois.  
Il y a le fond qui date depuis toujours et qui serait en grande partie héréditaire. Il y a l'après, qui apparaît, en général, après l'adolescence avec ses symtômes d'entrée réelle dans la "maladie" avec ses perceptions convainquantes nommées hallucinations.
Mon site sur le sujet : http://monsite.orange.fr/champion20 
Courage à toi et très cordialement.

Cépaduluxe 08/08/2007 21:49

merci pour ce commentaireCép