Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 10:56

Il n’est pas chargé de tout un fatras d’idées reçues sur la maladie psychique (comme un âne trop chargé)
il n’a pas trop peur de mener une aventure
il n’est pas angoissé à l’idée que sa vie sera différente de celles des autres
il n’a pas honte de ce qu’il est…

Il n’oublie pas la politesse
il est capable d’aimer, si ce n’est souvent, au moins de temps en temps
il lui reste encore assez de force et de douceur pour apprécier un moment de calme, de soleil, comme un moment de plaisir

il se cultive
il continue d’apprendre
il s’interesse au monde…

Il pense à son avenir
il sait que le présent est temporaire et que le temps existe

il continue de croire en l’importance de sa vie et de son destin
il n’a pas peur de la vie
il ne veut pas mourir…

Il observe
il est patient
il profite de ce que chacun peut lui apporter
il prend exemple…

Il sait se rassurer
il sait faire taire la peur
il parvient à se faire dormir
il parvient à oublier…

Il a encore envie de se défendre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans psychiatrie
commenter cet article

commentaires

Debbie 06/08/2007 19:02

Bonjour Cep,
Je viens de voir le film sur John Nash, et pensais que tu aimerais savoir qu'il s'appelle non "un homme d'exception", mais "un bel esprit", ce qui n'est pas du tout la même chose.
Y-a-t'il un moyen de te contacter par mail ? Il y a une chose que j'aimerais te dire sans que cela paraisse sur ton blog... Je comprendrais si ce n'est pas possible. Amitiés, Debbie

Cépaduluxe 06/08/2007 20:06

Bonjour,je ne connaissais pas cet autre titre, je n'avais entendu parler que du film de Ron Howard qu'on peut trouver iciun homme d'exception est le titre françaisun bel esprit est peut-être le titre anglaispour me contacter, il faut cliquer sur le mot "contact" dans le pied de page du blogCép

Clothilde 04/08/2007 11:00


Salut, Cep !
Joli message d'espoir et d'optimisme. Moi, c'est ainsi que je m'efforce d'être et je crois que je suis sur le point d'y arriver. Il faut dire que je pense être (enfin) en train de m'extirper de la maladie.
Je le dis avec précaution car on n'est jamais à l'abri d'une rechute.
En tout cas, il est certain qu'il vaut toujours mieux considérer les choses sous un angle positif.
Merci de nous faire partager toutes tes réflexions si justes et si sensées.
Bonne continuation !
Clothilde.

Cépaduluxe 04/08/2007 11:53

merci pour ce messageCép

Debbie 01/08/2007 09:23

Bonjour Cep,
Ton texte plein d'espoir me réconforte beaucoup. En ce moment j'oscille entre des désirs de suicide, et des moments de calme, de plaisir même. Je pense qu'il faut se défaire de l'idée que la maladie est une déficience, ce qui est une manière de nous punir, et nous déprécier. Je pense qu'elle est, comme tu dis, une autre manière d'être au monde. Certes inconfortable, mais autre, pas moins. Et puis, ton texte vaut pour tout être humain, ne le penses-tu pas ? Une amie m'a parlé d'un film sur Thomas Nash, un mathématicien schizophrène qui a eu le prix Nobel pour ses travaux, tout en continuant à délirer par moments. Je vais essayer de trouver et visionner ce film dont je ne connais pas le titre en français... Amicalement, Debbie

Cépaduluxe 01/08/2007 19:57

Bonjour, oui, mon texte définit peut-être un idéal "d'honnête homme", de personne lucide et forte malgré ses faiblesses…le film s'appelle "un homme d'exception"Cép

dom 31/07/2007 19:01

désolée, j'ai fait un triplé

Cépaduluxe 31/07/2007 19:56

pas gravela machine est capricieuse quelquefois

dom 31/07/2007 14:58

Merci Cép ! les propos de ton texte plein d\\\'espoir, me font penser à ma fille en grande partie.