Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 20:59

On dit souvent que le soin psychiatrique passe par l’échange, la rencontre, la confiance vis à vis des soignants…
certes

cela veut il dire que nous sommes soumis à une obligation de sympathie vis à vis des soignants ?

et que se passe-t-il s’ils nous paraissent antipathiques, s’ils nous paraissent repoussants ?
s’ils nous paraissent bruyants, insolents, arrogants, s’ils nous paraissent insensibles, insensés, immatures, grossiers…
que se passe-t-il quand les patients regardent les soignants comme le visiteur au parc regardant un gorille ?

est ce qu’il faut que les patients fassent allégeance aux soignants, acceptent de se fondre dans le moule psychiatrique, s’engagent à la fidélité, manifestent leur amitié…

comment cela se passe-t-il quand un patient est récalcitrant, quand il ne comprend pas, quand il a trop peur, quand il a trop mal

comment faire pour favoriser les rencontres, les vraies rencontres, les rencontres de personnes qui se reconnaissent à la voix, au regard, par un mot, par une phrase, par un geste, par une attitude
de personnes qui se reconnaissent et qui se font confiance…

comment faire pour que cette sympathie ne soit pas obligatoire mais soit le fruit d’un désir et d’une curiosité réciproque ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Cépaduluxe - dans psychiatrie
commenter cet article

commentaires