Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 20:36

On écrit probablement pour deux raisons différentes :

- pour s'approprier le discours commun, y ajouter son grain de sel, choisir son camp...

- pour se défaire du discours commun, s'aventurer sur le terrain glissant d'une expression inspirée par l'expérience, une expérience individuelle qui viendra forcément contredire les statistiques 

 

On écrit pour apprendre, pour se convaincre, pour macher avec ses propres mots les connaissances nécessaires… pour critiquer les idées reçues, pour se souvenir, pour ne rien oublier, pour briser les synthèses et entrer dans les détails.

On écrit pour savoir.

Et pour transmettre ce nouveau savoir.

 

Ecrire sur l'histoire d'une maladie, et se prendre soi même comme cobaye, est sans doute la meilleure manière de soigner son propre narcissisme, tout en acceptant le regard des autres ou tout au moins leur écoute.

C'est une ruse, en quelque sorte, qui permet d'entretenir ce narcissisme en lui donnant une fonction afin qu'il ne puisse plus être accusé.

C'est une manière de s'attacher à sa propre maladie pour la transformer en expérience et en aventure, de revendiquer une singularité qu'on aura vite tendance à confondre avec une supériorité au moins sur un plan symbolique… c'est bien évidemment une façon de reprendre confiance.

 

C'est un moyen de donner au temps la place qui lui revient, de changer l'image d'une maladie en un film, cette image faite de symptômes comme un tableau est fait de formes et de couleurs.

C'est un moyen de rappeler l'importance du temps dans la douleur ou la peine, ce temps qui les aggrave, ces douleurs et ces peines, car ce n'est pas la même chose de souffrir une heure, un jour, une année ou toute une vie. Ce temps qui finit parfois par les diminuer, quand la sensibilité se transforme… ce temps qui donne une chance à la guérison, à la réussite, la victoire, et une sorte de bonheur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cepaduluxe
commenter cet article

commentaires

Alain 01/02/2012 22:02


Tu écris bien, Cép !

Cepaduluxe 03/02/2012 20:21



Merci Alain 


 


Cep