Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 21:23

Les médicaments servent à nous contenir, parce qu'il paraît qu'on a tendance à déborder, et quand on réussit à reconstruire l'armure qui nous empêchera de nous déliter, il servent encore à nous protéger.

Nous protéger de quoi, on ne sait pas très bien.

Des rechutes, de notre peur, de l'angoisse de notre médecin.

 

Ils nous permettent d'obéir à cette idée selon laquelle on ne guérit pas.

Et d'être fidèle à un diagnostic dont on s'est beaucoup servi.

 

Donc on se retrouve à prendre un médicament qui n'a même pas besoin d'être efficace… une petite dose au cas où, une petite dose pour respecter certaines obligations de prudence.

 

Ces petites doses dont aucune expérience n'a cherché à mesurer l'intérêt.

Comme si on prenait tout à coup un médicament qui avait été mis sur le marché sans étude préalable.

 

On entre dans cette sphère dangereuse de la médecine alternative alors même qu'on n'a pas quitté la médecine traditionnelle. On devient le sujet d'un mal bizarre défini par une contradiction fondamentale : une maladie qui n'a pas de symptômes ni de cause connue et à peine de nom, et qui reste pourtant une maladie grave.

Comme si on avait à faire face au fantôme de sa propre maladie.

Comme si on se battait contre un artifice.

 

On a vécu, on a survécu, on a guéri, on est encore malade, on a perdu confiance, on est usé, on est faible, on manque d'ambition, on est trop sensible, et c'est contre cette maladie là, fragilité fondamentale d'un corps et d'un esprit fourvoyés qu'on doit désormais se battre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cepaduluxe
commenter cet article

commentaires

Cam 03/12/2013 12:38


Bonjour,


J'ai pu lire quelques passages de votre blog et j'ai été très touché par vos mots, votre vécu..


Je suis depuis peu infirmière en psychiatrie et
en parallèle je continue mes études de psychologie. Je suis actuellement en quatrième année (Master
1).


Je réalise un Mémoire sur l'observance des traitements, c'est-à-dire
sur les motivations à prendre ou de ne pas prendre ses traitements comme l’indique la prescription médicale.


Seriez-vous d'accord de répondre à mon questionnaire? Tout restera bien
entendu anonyme. 


Merci par avance.

clovis simard 19/10/2013 13:40


CROYANTS MEILLEURS SANTÉ MENTALE.fermaton.over-blog.com

Bubble 26/11/2012 09:21


J'ai des symptomes de skyzophrénies, j'ai aussi étais médicamenter par des neuro mais a chaque fois pendant une longue prise, c'était plus qu'une fatigue qui s'installe, le désir de rien. Du coup
je les prend a certaine mesure et c'est diablement compliqué. C'est surtout qu'on est pas tous composer pareil, sur d'autre les effets négatif sont tolérable, tandis que le reste subis le double
ou ne peu vivre ainsi. Ravie d'avoir connu votre blog dont je le suivrais volontier régulièrement.


Bubble.

CareVox 05/09/2012 12:27


Bonjour,

Nous venons de parcourir votre blog, Le schizo blog de Cepaduluxe, que nous avons beaucoup apprécié. Nous aimerions ainsi vous inviter à vous joindre à nous, et plus exactement à devenir
rédacteur sur CareVox, premier site participatif dédié aux actualités de santé et de psychiatrie.

La particularité de CareVox est de permettre aux professionnels, mais également aux passionnés de tout bord par les thématiques de santé, de faire part de leurs préoccupations de bien-être dans
leur domaine de prédilection, dans la limite de l’exactitude scientifique dont CareVox se veut le garant.

A la lecture de vos écrits, nous sommes convaincus que de nombreux lecteurs de CareVox aimeraient vous connaître davantage, s’informer et tirer parti de votre expérience, de vos conseils et de
vos réflexions sur les thématiques ayant trait à la schizophrénie.

Nous sommes heureux de notre côté de pouvoir vous offrir la tribune de CareVox pour vous permettre d’intéresser un large public à vos développements. Les articles sont évidemment relus et
corrigés par un comité de rédaction.

Sur CareVox vous côtoierez des passionnés, comme vous, par la santé et le bien-être. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant ou nous faire part de vos questions et remarques éventuelles. Vous
pouvez compter sur nous, et nous vous renseignerons avec plaisir.

Dans l’attente de votre réaction, et bien cordialement,

L’équipe de rédaction de CareVox

http://www.carevox.fr/
redacteurs@carevox.fr

Cepaduluxe 15/09/2012 13:48



Bonjour,


Je vous remercie de votre proposition, toutefois je n'écris presque plus rien sur la maladie, je me détache peu à peu de cette problématique pour m'intéresser à
d'autres choses.


Cep



SOLI 30/08/2012 22:26


bonjour atoi moi aussi e souffre de schizophrenie dissocitative detecter a mes di huit ans mais non expliquer a l epoque on m a dit que je faisais une depression nerveuse apres une cure de
sommeil une longue hospitalisation avec un traitement on m a remis dehors mais les medoc me fracassais tellement que je vegetais toute la saint journnee du coup j ai tout arreter comme toi et
comme toi j ai des fois l impression que tous mes efforts s anantisse avec mes hallu et comme tu dit resister aux symptomes du quotidient que les gens ne puisse  rien voir 
detrange dans ntre comportement 

Cepaduluxe 15/09/2012 13:47



Bonjour,


Merci pour ton commentaire. Je crois qu'on arrive petit à petit à lutter contre les symptômes. Les médicaments peuvent aider même s'ils sont souvent
décevants.


Cep